Ad Operationem Urielis Seraphim

Post in English & French / Post en Anglais et en Français

During my deep long sources research, (when I was writing my new Liber Armadel edition); I could find and read many little Divination Rituals, where all of them were dealing about the Uriel Archangel assistance. Thus, we can realize, that the practice of divination, by the invocation of the Archangel Uriel was a widespread practice throughout Europe until the end of the nineteenth century.

Thus, one could invoke Uriel Archangel for many reasons, such as to 'Reveal the Identity of a thief' or even to get answers to unresolved questions..

A little glass flask filled with source water or fountain; or even a simple (new) cristal glass, will be used to canlise and after a proper invocation (oratio), the practitioner can either meditate on the glass flask or even (as it was sometimes the case for such magical practices), use a medium virgo et pura, which will act as a link between the practitioner and the archangel.. After that, the practitioner will perform the Renvoy (Dismisio).

More commentaries about the Uriel Operation in my new book: Liber Armadel.



Divination by the word of Uriel.

From Grimorium Verum, Plangiere translation:

To succeed in this operation, he who makes the experiment must do all things which are told herein. He is to choose a small room or place which for nine days or more has not been visited by women in an impure state [i.e., during their menstruation period].

This place must be well cleaned and consecrated, by means of consecrations and aspersions. In the middle of the room there is to be a table covered with a white cloth. On this is a new glass vial full of spring water, brought shortly before the operation, with three small tapers of virgin wax mixed with human fat; a piece of virgin parchment, and the quill of a raven suitable for writing with; an ink pot of chine full of fresh ink; a small container of metal with materials to make a fire. You must also find a boy of nine or ten years old, who shall be well behaved and cleanly dressed. He should be near the table.

A large new needle is taken, and one of the three tapers is mounted upon it, six inches behind the glass. The other two tapers should be positioned at the right and left of the glass, and an equal distance away.

While you are doing this, say: Gabamiah, Adonay, Agla, O Lord of Powers, aid us !

Place the virgin parchment on the right of the glass and the pen and ink on the left. Before starting, close the door and windows.

Now stir the fire, and light the wax tapers.

Let the boy be on his knees, looking into the glass vial.

He should be bareheaded and his hands joined. Now the Master orders the boy to stare fixedly into the vial, and speaking softly into his right ear, he says:

The Conjuration.

« URIEL + SERAPH + JOSATA + ABLATI + AGLA + CAILA, I beg and conjure thee by the four words that God spoke with His mouth to His servant Moses: JOSTA + AGLA + CAILA + ABLATI. And by the name of the Nine Heavens in which thou livest, and also by the virginity of this child who is before thee, to appear at once, and visibly, to reveal that truth which I desire to know. And when this is done, I shall discharge thee in peace and benevolence, in the Name of the Most Holy Adonay ».

When this conjuration is finished, ask the child whether he sees anything in the vial. If he answers that he sees an angel or other materialization, the Master of the operation shall say in a friendly tone: 

Blessed spirit, welcome. I conjure thee again, in the Name of the Most Holy Adonay, to reveal to me immediately . . . . (Here the operator petitions the spirit for what he will.)

Then say to the spirit:

« If, for any reason, thou dost not wish what thou sayest to be heard by others, I conjure thee to write the answer upon this virgin parchment, between this time and the morrow. Otherwise thou mayst reveal it to me in my sleep ».

If the spirit answers audibly, you must listen with respect. If he does not speak, after you have repeated the supplication three times, snuff the tapers, and leave the room until the following day. Return the next morning, and you will find the answer written on the virgin parchment, if it has not been revealed to you in the night.



Lors de mes longues recherches de sources (pendant l'écriture de mon édition du Liber Armadel); j'ai pu trouver et lire de nombreux 'Rituels de Divination', faisant tous appel aux grâce de l'Archange Uriel. Ainsi, on pourra se rendre compte, que la pratique de la divination par l'invocation de l'Archange Uriel, fût une pratique très répandue dans toute l'Europe et ce, jusqu'à la fin du XIXè siècle.

Ainsi, on pourra invoquer l'Archange Uriel pour bien des questions sans réponses, telle "Révéler l'Identité d'un Voleur d'objet" ou bien encore, de manière plus générale, pour répondre à de 'simples' questions sans réponses..

Une petite 'phiole' remplie d'eau de source ou de fontaine; ou bien encore un simple verre (de cristal), sera utilisé pour canaliser et après une invocation dédiée (oratio), le praticien pourra soit méditer sur la phiole (ou le verre) ou même, (comme c'était le cas parfois jadis), faire appel à un(e) médium, virgo et pura, qui fera office de lien entre le praticien et l'archange.. Après quoi, le praticien exécutera le Renvoy (Dismisio).



Pour avoir réponse de l'Ange Uriel.

Pour réussir dans cette opération, il faut que celui qui veut faire l'expérience, observe exactement ce qui suis, Qu'il choisisse une petite chambre ou cabinet qui n'ait pas été fréquenté des femmes impures au moins depuis neuf jours, que ce lieu soit bien nettoyé et consacré par aspersions et encensement, comme nous avons dit ci-dessus; il y aura dans le milieu de cette chambre une table couverte d'une serviette blanche, et on posera dessus ce qui suit:

Une fiole de verre neuf, remplie d'eau de fontaine, tirée un peu avant l'opération, trois petits cierges de cire vierge, mêlée de graisse humaine, un morceau de parchemin vierge d'un demi pied en carré, une plume de corbeau prête à écrire, un cornet de faïence avec de l'encre dedans qui soit neuve, un petit fusil garni pour faire de feu, et un petit garçon de neuf ou dix ans, proprement et modestement vêtu, qu'il soit de bonnes moeurs, et le placer près de la table: un des trois cierges sera derrière encloué dans une grosse aiguille neuve à demi pied de distance de la fiole, et les deux autres cierges à droite et à gauche, aussi fichés dans des aiguilles à pareille distance: en disposant ces choses, il faudra dire les paroles suivantes:

« Gabamiah, Adonay, Agla, Domine Deus virtutum adjuva nos ».

Le parchemin vierge doit être au côté droit de la fiole, et la plume et l'encre à gauche. Avant de commencer l'opération, il faut fermer les fenêtres et la porte, puis battre le fusil et allumer les trois petits cierges, et faire mettre le petit garçon à genoux, en sorte qu'il puisse regarder la fiole; il sera nu-tête et les mains jointes, puis le maître de l'opération lui commandera de regarder fixement la fiole en approchant son oreille droite, et d'un ton de voix médiocre et le plus distinctement qu'il pourra, il dira la conjuration suivante:

Conjuration.

« Uriel, Seraph, Josata, Ablati, Agla, Caila, je te prie et conjure par les quatre paroles que Dieu dit de sa bouche à son serviteur Moyse, Josata, Ablati, Agla, Caila et par les neuf cieux où tu habites, et par la virginité de cet enfant qui est devant toi, que sans aucun délai tu aies à paraître visiblement dans cette fiole, pour découvrir la vérité que je souhaite savoir sans déguisement; ce qu'ayant exécuté, je te congédierai en paix et bonne amitié, au nom du très saint Adonay ».

Après cette conjuration, on demande à l'enfant s'il voit quelque chose dans la fiole; et s'il répond qu'il y voit un ange ou autre chose, le Directeur de l'opération dira d'un ton de voix affable:

« Heureux esprit, soyez le bienvenu; je vous conjure derechef, au nom du très saint Adonay, de me donner un prompt éclaircissement sur, etc.. » « Et si par des raisons à nous inconnues, vous ne voulez pas le faire de vive voix, je vous conjure, au nom du très saint Adonay, que vous l'écriviez sur le présent parchemin vierge entre-ci et demain matin, ou au moins de me le révéler la nuit prochaine durant mon sommeil ».

Si l'esprit répond à ce qu'on lui propose, on l'écoutera respectueusement; que s'il ne parle point après avoir fait trois fois la même supplication, on éteindra les bougies, et on se retirera hors de la chambre, dont on fermera la porte jusqu'au lendemain matin que l'on reviendra, et l'on trouvera ce que l'on souhaite écrit sur le parchemin vierge, s'il n'a point été révélé la nuit.



Ci-dessous, l'un des nombreux 'petits' rituels, faisant appel à la Divination par l'Archange Uriel:




- LIKE  / SHARE:



(NB: This posts is subject to be updated)

[SOURCES]

Liber Armadel - Editions du Monolithe.
- Ms Arsenal 2793


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments Here. / Commentaire: